Une femme forte d'après Marge Piercy (For strong women)

Publié le par cj-coach

"Une femme forte c'est une femme qui s'éreinte. Une femme forte, c'est une femme qui se tient sur la pointe des pieds et qui lève des haltères en essayant de chanter Boris Goudounov. Une femme forte, c'est une femme qui nettoie la fosse d'aisance des âges, et qui dit, tout en travaillant, que peu lui importe de pleurer, car cela débouche les canaux des yeux, et que vomir développe les muscles de l'estomac, et elle continue de pelleter avec des larmes dans le nez.


Une femme forte c'est une femme déterminée à faire quelque chose que les autres ont décidé de ne pas faire. Elle lève de l'intérieur le couvercle d'un cercueil en plomb. Elle essaie de soulever de la tête une plaque d'égout, elle tente de se frayer un chemin à coups de tête dans un mur d'acier. Elle a mal à la tête. Les gens qui attendent que le trou soit fait disent : "Dépêche toi tu es si forte".


Une femme forte c'est une femme qui saigne à l'intérieur.


Une femme forte, c'est une femme qui se veut forte tous les matins pendant que ses dents se déchaussent et que son dos l'élance. Pour chaque bébé une dent en moins disaient les sages-femmes, et aujourd'hui pour chaque blessure une cicatrice en plus. Une femme forte, c'est une masse de cicatrices qui saignent quand il pleut, de blessures qui saignent quand on les heurte, de souvenirs qui se lèvent la nuit et marchent de long en large bruyamment.


Une femme forte, c'est une femme qui a autant besoin d'amour que d'oxygène, ou bien elle suffoque. Une femme forte, c'est une femme qui aime de tout son coeur et pleure de toute son âme et craint de tout son être et à des besoins aussi forts qu'elle. Une femme forte l'est en paroles, en action, en relation, en sentiment, elle n'est pas forte comme la pierre, mais comme une louve allaitant ses petits. La force n'est pas en elle, mais elle l'utilise comme le vent gonfle une voile.


Ce qui la réconforte, c'est que d'autres l'aiment pour sa force et pour la faiblesse dont celle ci jaillit, éclair né d'un nuage. L'éclair vous renverse. Les nuages se dispersent en pluie. Seule l'eau de la relation reste, s'écoulant à travers nous.

Fort est ce que nous faisons mutuellement. Jusqu'à ce que nous soyons tous fort ensemble.


Une femme forte, c'est une femme terriblement effrayée."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article