Le rôle des émotions dans le stress

Publié le par le blog de cj-coach


Le stress correspond à une réponse non spécifique d’un organisme face à une menace. Il s’agit d’un syndrome général de réadaptation à l’environnement.

S’il est vrai qu’un niveau de stress minimum est nécessaire pour s’investir dans une tâche, un niveau trop élevé de stress s’avère nuisible. C’est ce que l’on appelle l’effet débilitant du stress.


Les émotions perturbent la programmation de réponses adaptées et induisent des réponses stéréotypées inefficaces.


De plus, les émotions diminuent la perception de la situation stressante, l’attention est alors polarisée sur un seul aspect de la situation ce qui empêche d’élaborer des solutions alternatives lorsque la défense mise en jeu a échouée. Devant cet échec, la seule stratégie est de répéter plus intensément l’action défensive. La répétition de tentatives infructueuses où la force est chaque fois accrue est l’expression de l’incapacité à s’adapter au stress et conduit à l’épuisement.

 

D'après " l'apport de la psychologie à la situation d'enseignement"

Publié dans gestion du stress

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article